CHRONIQUE 29 • ROBIN à la dernière seconde | ANTHONY à cinq minutes près, Manon Fargetton.

RAGEOT • 31 MAI 2017 • 196 PAGES (TOME 1) – 207 PAGES (TOME 2) • 11,90€ LE LIVRE.

plieurs


RÉSUMÉ DES DEUX TOMES

1. Robin est un garçon timide. Dans le grenier de ses grands-parents, il découvre une horloge magique qui lui donne le pouvoir d’arrêter le temps. Il en profite pour faire les bêtises qu’il n’ose pas faire en temps normal, prendre de l’assurance et défier Anthony, la terreur de la classe. Cependant, il doit prendre la responsabilité de ce pouvoir tandis que son secret l’éloigne de son ami Charly.

2. Anthony est la terreur de sa classe. Par crainte d’être la cible de moqueries, il préfère harceler Robin et Camille. La découverte d’une horloge magique lui confère le pouvoir de revenir cinq minutes en arrière. Il pense ainsi avoir trouvé la solution à son impulsivité sans avoir conscience qu’il soigne le symptôme et non le mal.

MON AVIS

Grâce à Rageot – que je remercie fortement, j’ai eu la chance de lire ces deux premiers bouquins d’une série de quatre tomes avant leur sortie. Et j’ai passé un très bon moment ! Depuis quelques mois, je voulais découvrir la plume de Manon Fargetton et, à l’annonce de cette sortie, je n’ai pas hésité très longtemps. Cette série jeunesse est très prometteuse ! J’ai hâte de la poursuivre avec les deux prochains tomes – qui sont en cours d’écriture, afin de découvrir la suite de cette histoire.

« Ce serait dangereux sinon. On voudrait tout contrôler. »

Dans le premier tome, nous suivons le quotidien de Robin et sa découverte de l’horloge dans le grenier de ces grands-parents. Il a le super-pouvoir d’arrêter le temps, alors il en profite pour s’amuser ! Ce petit garçon timide évolue au fil de ce tome, sûrement grâce à ce pouvoir. De plus, il est embêté par la brute de son école, Anthony, et n’hésite pas à se venger quand il en a l’occasion en arrêtant le temps. Je me suis beaucoup reconnu en lui durant certaines scènes, ça m’a rappelé mon année de CM2 !

Dans le second tome, nous suivons Anthony cette fois-ci. Ce dernier a la capacité de revenir cinq minutes en arrière, grâce à l’horloge magique rangée dans la cave de sa maison. Je dois dire qu’après ma lecture du premier tome, je ne m’attendais pas à autant apprécier ce garçon. Mais pourtant, j’ai eu l’impression de me retrouver en lui, de regarder mon reflet dans un miroir et c’était assez déstabilisant – mais en même temps plaisant, de lire des mots sur mes « problèmes d’enfants », que je n’ai jamais su exprimer plus jeune. Il a réussi à me toucher et c’est un personnage que je vais garder en tête très longtemps.

Quant aux autres personnages : Charly et Camille, on en sait pas énormément sur eux pour le moment. Mais sachant que les deux prochains tomes seront de leur point de vue, je suis curieux de découvrir ça.

« Les mots noirs s’agitent dans ma tête. Ils tourbillonnent et étincellent à en faire trembler mes mains. »

L’écriture est très correcte et addictive. J’ai dévoré ces deux tomes ! Manon Fargetton m’a convaincu avec sa série jeunesse Les Plieurs de Temps. Je veux absolument découvrir ces ouvrages en YA et adulte maintenant comme Le suivant sur la liste, L’héritage des Rois Passeurs, etc.

« Ils sont devenus des mots gris. Des mots-brouillards. Des mots-fantômes. »

Les couvertures sont magnifiques ! J’adore les traits des personnages et je trouve les couleurs superbes. Il y a aussi des illustrations en noir et blanc à l’intérieur du bouquin qui nous permettent de mieux visualiser certaines scènes du récit, elles sont tout aussi belles que les couvertures. En même temps, je suis assez fan du travail de l’illustratrice : Noëmie Chevalier. Par exemple, j’ai déjà acheté Le Secret de la Dame en Rouge de Béatrice Bottet chez Scrineo juste pour sa couverture qui a été réalisée par la même illustratrice : c’est dire…

EN BREF

Le premier tome a été une bonne lecture pour moi, mais le second tome a su me convaincre encore plus : un vrai coup de cœur grâce à son personnage principal, Anthony ! Maintenant, je suis curieux de découvrir la suite de leurs aventures. Alors si vous êtes un lecteur ou une lectrice de littérature jeunesse, que vous voulez jouer avec le temps et revivre vos jeunes années scolaires : n’hésitez plus !

or

et vous, vous lisez quoi ?

ciao.

Publicités

Une réflexion sur “CHRONIQUE 29 • ROBIN à la dernière seconde | ANTHONY à cinq minutes près, Manon Fargetton.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s