Mes lectures pour le Prix Littéraire Imaginaire Booktubers App 2019

Cette année, après avoir entendu parler de ce prix sur les réseaux sociaux, j’ai souhaité participer à cette aventure et intégrer le jury de cette nouvelle édition. Quelques votes, de belles lectures, d’autres un peu moins… Je te parle de tout ça dans cet article, alors sois prêt-e pour mon bilan sur le Prix littéraire de l’imaginaire Booktubers App !

PLIB2019-finalistes.jpg

Sur les 118 livres présélectionnés au départ, j’en avais uniquement lu neuf. J’avais donc une grande majorité de livres à découvrir si je le souhaitais, avant de faire mon choix et sélectionner les titres qui passeraient à la prochaine étape. Manque de temps, je n’ai pas pu découvrir autant de titres que je l’aurais voulu, mais j’ai quand même fait de belles découvertes. J’apprécie d’ailleurs beaucoup ce prix pour sa sélection de titres uniquement écrits en français, pas de traductions dans le lot. Tu le sais, j’ai à cœur de défendre nos plumes francophones, c’est pourquoi j’ai décidé de rejoindre le jury de ce prix cette année.

J’ai eu la chance de trouver dans les finalistes deux titres pour lesquels j’avais voté. J’aime les publications de la maison d’édition Scrineo qui propose généralement des plumes travaillées et des univers toujours intéressants à découvrir, c’est pourquoi j’étais content de voir deux titres, de deux autrices, que j’avais sélectionnés pour cette finale. D’ailleurs, je suis aussi très content de trouver uniquement un seul homme dans cette dernière sélection !


Il me manquait donc trois titres à découvrir, je te parle donc maintenant de mes lectures du Prix littéraire de l’imaginaire Booktubers App 2019 :

CVT_Comment-le-dire-a-la-Nuit_3553

Je commence avec le seul livre que je n’ai pas réussi à terminer. Il s’agit de Comment le dire à la nuit de Vincent Tassy ! Une publication des éditions du Chat Noir, écrite par un auteur très apprécié dans la sphère littéraire. J’avais donc très hâte de découvrir un univers atypique et une plume originale. Malheureusement, j’ai vite déchanté… Je n’ai pas du tout accroché au début de l’histoire, j’ai poursuivi afin de ne pas lâcher et passer à côté d’un bon roman. Mais je trouvais la plume beaucoup trop chargée de poésie pour apprécier le reste. J’ai été le premier étonné car je suis plutôt sensible aux jolies plumes, mais celle-ci n’a pas su me convaincre. Un peu triste de ne pas avoir accroché avec la patte de cet auteur, mais je garde ce livre de côté pour y replonger dans quelques années avec un autre regard… Qui sait ?

Continuer la lecture de Mes lectures pour le Prix Littéraire Imaginaire Booktubers App 2019

Je suis enfin étudiant en édition

Le dix-sept Avril dernier, alors que j’étais entrain d’assister à mes derniers cours de BTS Management des Unités Commerciales, j’ai reçu le mail que j’attendais depuis un petit moment : je suis admissible en licence professionnelle Édition et commercialisation du livre.

Si tu me suis sur les réseaux sociaux, ce n’est pas une surprise pour toi. J’en ai déjà parlé plusieurs fois et tu sais aussi à quel point j’avais envie d’intégrer les métiers de l’édition. C’était pour moi un énorme poids en moins. Des années d’études par défaut, toujours obtenir un diplôme supplémentaire pour accéder enfin à la formation rêvée… Ce n’était pas simple tous les jours, mais je me suis fixé cet objectif et j’y suis arrivé.

J’ai eu beaucoup de chance car j’ai postulé uniquement dans cette formation, malgré les conseils de mes professeurs qui me conseillaient de voir ailleurs aussi. J’y ai cru jusqu’au bout, j’ai passé mon BTS, j’ai enchaîné les entretiens en parallèle pour trouver mon alternance. Privilégier la qualité à la quantité. J’ai eu beaucoup de refus, j’ai plusieurs fois voulu baisser les bras et tout abandonner car mon bagage commercial était un vrai piège à loup, il avait laissé une trace importante sur mon CV, ce qui m’empêchait d’accéder à des postes pour lesquels j’avais beaucoup d’intérêt.

Le premier Août, je reçois un message qui me signale qu’il reste qu’une seule place pour intégrer la licence. Une seule place. L’angoisse est énorme, je n’hésite pas une seule seconde à relancer les derniers recruteurs rencontrés, espérant obtenir le oui qui m’autoriserait à enfin faire ce que je veux. Alors qu’il était cinq heures de l’après-midi, je n’y croyais plus une seule seconde. Et pourtant…

Mon dernier entretien m’a répondu. Le dernier, vraiment. J’avais rencontré ma responsable deux jours avant. Et voilà. Dans quelques jours, je serai donc assistant promotion aux éditions :

 

 

Et oui, deux maisons d’édition pour le prix d’une. C’est le ticket gagnant ! Je m’estime très chanceux d’avoir obtenu cet apprentissage car la fiche de poste est extraordinaire. Je vais apprendre énormément de choses sur la commercialisation d’un livre. C’était pas gagné de trouver une alternance en littérature, et encore moins en jeunesse. Pour une première expérience en édition, je pense honnêtement que je n’aurais pas pu trouver mieux.

J’ai longtemps hésité avant de vous l’annoncer publiquement, mais vous allez me croiser sur des salons entrain de travailler sur le stand. Alors inutile de vous cacher ça, je préfère être entièrement transparent avec vous. Et puis, c’est une grande réussite pour moi. Je ne sais pas de quoi l’avenir est fait, c’est sûr, mais j’ai vraiment envie de profiter des petits plaisirs de la vie et de ce qu’elle peut m’offrir. Depuis quelques mois, je vis vraiment ma meilleure vie.

Je ne sais pas si cet article restera en ligne par la suite, mais je voulais tout vous dire.

À bientôt,

Johan.

Midnight City, le roman vagabond de Rozenn Illiano

Je prépare cet article depuis plusieurs semaines, sans trop savoir la direction qu’il va prendre. Ça risque d’être très brouillon car j’ai très envie de te parler de ce roman, mais c’est difficile de te dire tout ce que j’en ai pensé sans en dire trop sur l’histoire. Une chose est sûre, j’ai beaucoup voyagé dans ce roman, comme j’en ai rarement eu l’occasion. Je tiens à dire mille fois merci à Tiphaine, la première à avoir reçue Midnight City. Après des dizaines de messages, elle a accepté de me l’envoyer. Sans elle, je n’aurais sûrement jamais eu la chance de découvrir cette histoire…

MD4.jpg

Mais alors, Midnight City : ça raconte quoi ?

Résumé : Écrivain inconnu, Samuel rencontre le succès par hasard, et sa vie change du jour au lendemain – pas forcément pour le mieux, d’ailleurs. Introverti et grand timide, il se plie à sa nouvelle célébrité sans rechigner, rêvant pourtant de retrouver la quiétude de son anonymat.
Seulement un jour, il ne peut plus écrire : ses mots se sont enfuis, son imagination est à sec. Un peu par désespoir, Samuel accepte la proposition d’un mystérieux mécène qui lui offre tranquillité et ressources afin qu’il puisse retrouver la flamme.
Ce qui, en fin de compte, n’était pas une si bonne idée…

Continuer la lecture de Midnight City, le roman vagabond de Rozenn Illiano

Une sélection de romans pour Livre Paris 2019

À chaque annonce du programme d’un salon littéraire, il est difficile de réjouir tout le monde. Alors, comme prévu et dit sur Twitter, je te propose aujourd’hui une sélection de romans young adult disponibles à Livre Paris avec, bien évidemment, les auteurs et les autrices en dédicace sur le salon, afin de te proposer de nouvelles plumes que j’aime beaucoup ou que je souhaite découvrir aussi.

Je commence bien évidemment avec Aurélie Wellenstein, une autrice dont j’ai adoré tous les romans publiés chez Scrineo. Elle signe cette année deux nouveaux romans totalement différents :

  • Mers mortes, publié le 14 Mars chez Scrineo

« Les mers et les océans massacrés reviennent sous forme de fantômes pour hanter les hommes. C’est un post-apo à la fois onirique et engagé, que j’ai pris un plaisir immense à écrire. »

  • Blé noir, en avant-première sur le stand de Gulf Stream

« Un récit engagé, plein de fureur et d’émotions à vif : deux ados qui vont livrer bataille pour les animaux au cours de leur fugue dans le sud de la France. »


Une façon différente de vous proposer des romans. Si j’ai sélectionné ces trois-là, c’est avant tout pour l’illustratrice des couvertures : Tiphs. Des couvertures qui attirent l’œil et qui ont bizarrement terminé dans ma wishlist après avoir découvert les quatrièmes de couverture.

Continuer la lecture de Une sélection de romans pour Livre Paris 2019

Mais où est donc passé ottoromanzi ?

Je suis de retour.

Ça fait plusieurs mois maintenant que je n’ai pas posté ici, ni sur instagram. Je suis présent uniquement sur Twitter et Goodreads, des réseaux sociaux plus simples pour partager mes lectures instantanément.

Pourtant, écrire des articles me manque. Tu peux le voir, j’ai décidé de tout remettre à zéro ici en supprimant la totalité de mes articles. Je ne supportais plus ce que j’avais écrit, ce que j’avais partagé. Le format des chroniques littéraires ne me plaît plus non plus, tu vas donc beaucoup moins en trouver ici.

Mes lectures seront répertoriées dans un bilan mensuel, ou trimestriel, accompagnées de quelques lignes où je te dirais sincèrement ce que j’en ai pensé. Par contre, tu pourras encore et toujours retrouver des interviews ici, quelques articles plus personnels aussi. J’ai par exemple très envie de te parler de mon expérience de stagiaire en librairie, de ma consommation de livres, de mon avis sur les services presse, de ma liseuse, etc. Je compte aussi t’emmener plus souvent avec moi pendant les salons littéraires, vous faire des bilans.

Actuellement, je termine ma dernière année de BTS Management des Unités Commerciales. Entre les dossiers à finaliser, les candidatures pour l’année prochaine et la lecture, j’ai bien évidemment décider de reprendre le blog à ce moment-là. #Boulet Mais, je ne compte pas être plus régulier ici qu’avant. Je veux t’écrire un article que si j’en ai envie, seulement si j’ai des idées à partager. Alors, ne t’attends pas à avoir un article tous les jours car ce n’est pas du tout ma façon de bloguer.

Et je compte surtout te proposer un contenu plus sérieux sur Instagram, ça va venir. Je prends beaucoup de temps pour organiser ça comme il le faut. Une fois que tout sera prêt, tu seras bien évidemment le premier informé, la première informée !

En attendant les nouveaux articles, je te souhaite de bonnes lectures.

Ciao,

Johan.